Sorties du mois : Février 2018

Sorties du mois : Février 2018

Aujourd’hui on se retrouve pour un petit topo sur les sorties cinématographiques du mois! Comme vous vous en doutez, il y en a beaucoup, donc je vais vous présenter celles qui pour moi sont les plus prometteuses…

Stronger

Sortie prévue le 7 février 2018.

15 avril 2013: attentat lors du marathon de Boston, Jeff Bauman y perd ses 2 jambes. Une histoire vraie qui a touché énormément de monde, et qui continue de nous bouleverser à travers ce long-métrage.

Bien que le terrorisme soit un thème d’actualité qui nous touche tous énormément, ce n’est pas le sujet principal de ce film. En effet, le réalisateur, David Gordon Green, a axé ce long-métrage sur la force d’un homme qui a perdu la moitié de son physique, et comment il a survécu à ces évènements. Les mois ayant suivi l’attentat ont pour Jeff Bauman été une lutte sans pareil pour regagner en force mentale et physique.

 

Le 15h17 pour Paris

Sortie prévue le 7 février 2018.

Comme je le disais précédemment, les attentats, c’est d’actualité… Et comme tout phénomène de société touchant une majorité de la population, cela devient un thème récurrent dans l’art, et ici en l’occurence, dans le 7ème art.

Dans ce long-métrage signé Clint Eastwood, c’est l’acte de bravoure mené par 3 américains le 21 août 2015 dans un train reliant Bruxelles à Paris qui est mis en avant. Le film s’attarde sur la vie de ces trois héros, la formation qu’ils ont reçus au sein de l’armée américaine et les évènements qui les menés à se retrouver à bord du Thalys.

Les trois concernés y interprètent leurs propres rôles, rendant le film d’autant plus réaliste.

Avoir pour acteurs les personnes concernées par les faits réels exposés dans ce genre de long-métrage semble être une tendance récurrente ces temps-ci…

 

Le labyrinthe: le remède mortel

Sortie prévue le 7 février 2018.

Une adaptation très attendue par les fans de l’oeuvre de James Dashner puisque la date de sortie de ce troisième volet a été repoussée en raison d’un accident de David O’Brien (Thomas) lors du tournage qui l’a immobilisé pendant plusieurs mois.
Thomas et les Blocards devront de nouveau se retrouver face à l’entreprise WICKED dans un ultime affront pour libérer leurs amis mais également pour enfin trouver les réponses qu’ils recherchent tous depuis leur réveil au sein du labyrinthe.

 

England is mine

Sortie prévue le 7 février 2018.

J’ai eu l’occasion de voir ce film en avant-première lors du Festival International du Film de La Roche-sur-Yon, je vais ainsi pouvoir vous en parler de manière un peu plus personnelle…

The Smiths à ses prémices. En allant voir ce film je m’attendais un peu à un Nowhere Boy 2.0 mais cela n’a finalement pas été le cas puisque le film se concentre essentiellement sur un seul des membres du futur groupe plutôt que sur sa réelle formation. En s’axant ainsi il aurait également pu nous faire d’avantage penser à Sing Street. Ce qui m’a certainement fait aimer ce film encore un peu plus fut la rencontre avec Marc Gill, le réalisateur, à la fin de la projection. Il m’a alors avoué en répondant à l’une de mes questions que si c’était à refaire il choisirait sûrement un membre du groupe POLICE comme sujet.

 

Call me by your name

Sortie prévue le 28 février 2018.

Il s’agit également d’un film que j’ai eu la chance de voir en octobre dernier au Festival International du Film de La Roche-sur-Yon.

On apprend ici à connaître Élio, un adolescent qui passe ses étés au nord de l’Italie dans une maison familiale. Cet été de 1983, son père qui est professeur d’université, accueille un de ses élèves pour l’assister dans ses recherches pendant cette période estivale. Les deux jeunes hommes vont partager une histoire qui va les bouleverser, et les changer à jamais, malheureusement, l’été touche vite à sa fin…

Le synopsis de base est un tel cliché des comédies romantiques sur les amours d’été qu’il vous ferait presque lever les yeux au ciel. Mais tous ces éléments y ont été modifiés pour les adapter à des sujets plus actuels, encore parfois à controverse, pour le rendre 1000 plus captivant. Certaines scènes peuvent être dérangeantes en raison des sujets abordés, mais après réflexion, je réalise à quel point elles rendaient compte de l’état d’esprit des personnages. Et justement, je pense que ce film est réalisé en partie pour « déranger » le spectateur afin d’initier un dialogue.

 

Human Flow

Sortie prévue le 7 février 2018.

Tourné dans 23 pays différents, ce film retrace le parcours des quelques 65 millions de personnes ayant été contraintes de quitter leur pays pour cause de famine, de guerre, de pauvreté, de changements climatiques, … Un documentaire qui s’annonce plus que poignant, donc.

Le réalisateur n’est autre que Ai Weiwei, une personnalité majeure de la scène artistique actuelle par la pluralité de ses domaines d’actions. En effet, il est à la fois sculpteur, photographe, performer, architecte, commissaire d’exposition et blogueur ! Ses oeuvres ont tendance à bouleverser et faire réfléchir, on peut aller miser encore une fois là-dessus pour cette nouvelle oeuvre cinématographique qu’il nous offre.
Bref, un documentaire sur une des horreurs sociétales d’aujourd’hui à voir absolument!

 

………………………………………..    

Et pour le reste, Dany Boon et les Ch’tis font leur retour dans La Ch’tite famille, le 28 février prochain. L’adaptation du troisième volet de la saga de romans érotiques à succès de E.L. James, Cinquante nuances plus claires arrive également en trombe le 7 février. Phantom Thread arrive quand à lui à point pour la St Valentin, le 14 février. Il s’agit de l’histoire d’un haut-couturier et de la relation qu’il entretien avec son modèle. Et un petit dernier pour la fin, rendez-vous le 7 février (oui, encore) pour Jusqu’à la garde, un long-métrage qui promet d’être poignant, sur les violences domestiques et le divorce.

Culturellement,
Pauline.

Leave a Reply

Your email address will not be published.
Required fields are marked *