« Owi ! »

« Owi ! »

Il y a une dizaine de jours déjà, Jain est reparti sur les routes pour sa nouvelle tournée, le « Warm -Up Tour ». Une tournée d’échauffement comme elle dit, en attendant le prochain album qui devrait sortir pour la fin de l’été : de quoi nous motiver à la rentrée quand il faudra reprendre les cours ! 

J’ai eu l’occasion de la voir sur scène au Chabada, à Angers, pour la troisième date de ce tour, alors voici en quelques mots et quelques images un aperçu de cette soirée haute en couleurs. Déjà, petite présentation de la salle. Il s’agit d’une scène de musique actuelle avec deux espaces scéniques : une salle pouvant accueillir 800 à 900 personnes, avec un petit gradin au fond et un loft tout cozy pour les concerts encore plus intimistes. Et pourtant, celui-là était déjà pas mal dans le genre. Pas de barrières autour de la scène, donc, pas 3 mètres de distances d’office, donc, forcément quand on arrive plus tôt on arrive à être vraiment collé à la scène, donc, concert de folie ! J’ai rarement assisté – voire jamais, à un concert où j’étais non seulement aussi proche de la scène, mais aussi surtout où je me suis sentie aussi proche de l’artiste. Autant Jain a l’air d’une femme incroyablement sympathique, autant je pense aussi que la configuration de la salle a pas mal contribué à ce sentiment.

Quand j’ai vu qu’elle passait à Angers à la même période où j’y étais pour mon stage, je n’ai pas hésité plus de quelques minutes avant de prendre mes places, accompagnées de deux copines de cours, elles aussi en stage à Angers (allez, courage, c’est bientôt fini !). Je l’avais déjà vu au Brive Festival, il y a déjà presque deux ans de ça. C’était encore ses débuts, et bien qu’elle avait déjà un dynamisme incroyable à ce moment-là, il n’a fait que s’accroître depuis, parce-que croyez-moi, à la fin du concert vous allez avoir l’impression d’être encore plus fatigué qu’elle. J’ai une théorie comme quoi elle aurait des batteries interchangeables et rechargeables à volonté, mais cela reste à confirmer – je vous tiens au courant. 

Pour ce qui est du contenu de sa performance, si vous avez aimé son premier album, vous allez vouloir épouser le deuxième – si si j’vous jure. Elle a alterné presque tout au long du concert entre une chanson issue de Zanaka, et une autre issue de l’album à venir. Le dynamisme était le même, le thème aussi (l’amour – parce-qu’elle adore en parler (j’invente pas, c’est vraiment elle qui l’a dit pendant le concert (ok j’arrête avec les parenthèses))), mais l’énergie qui s’en dégageait était légèrement différente. Ses nouveaux titres m’ont paru beaucoup plus riches en émotions et en influences que les précédentes. Son passage à Cuba pour l’écriture de ce second album n’aura donc pas été en vain! Contrairement au premier où – si je ne dis pas de bêtises, il n’y avait qu’elle et sa machine, cette fois quelques petits instruments faisaient partie de l’aventure. On a même eu droit à une version acoustique d’un de ses plus gros succès!

Enfin bref, un super concert, une superbe artiste, je vous recommande à 2000% de vous rendre à un de ses concerts si vous en avez l’occasion. Sinon en attendant la sortie de l’album, son nouveau single “Alright” est sortie la semaine dernière. Sur ce, moi je vous laisse avec quelques photos du concert (prises avec mon téléphone, pardonnez la qualité).

Culturellement,
Pauline.

EnregistrerEnregistrer

Leave a Reply

Your email address will not be published.
Required fields are marked *